Moteurs et solutions pneumatiques 

Comment choisir la bonne puissance de votre moteur pneumatique?

Bruno Martin
by Bruno Martin on 5 oct. 2017 14:06:47

Entre autres avantages sur les moteurs électriques, les moteurs pneumatiques présentent celui de ne pas nécessiter de «surdimensionnement» en terme de puissance, d’une part parce qu’il n’y a pas de risque de surchauffe, et d’autre part parce que la puissance affichée d’un moteur pneumatique est la puissance utile, disponible, ce qui n’est pas le cas pour un moteur électrique qui a une puissance utile toujours inférieure à la puissance apparente.

Alors comment choisir la puissance de son moteur pneumatique ? 
3 informations doivent être connues :


1La pression et le débit d’air disponibles

La pression et le débit d’air disponibles vont déterminer la puissance disponible pour le moteur. C’est un élément essentiel de l’application. En général, les moteurs pneumatiques sont prévus pour fonctionner à une pression de 6 bars environ. Si ce n’est pas le cas, le moteur fonctionnera, mais avec des performances amoindries (notamment le couple).

2Le couple demandé par l’application (C)

Ce couple est déterminé par l’application elle-même. C’est la plupart du temps une donnée extérieure dont il faut tenir compte. Savoir quelle est la valeur du couple nécessaire à votre application est indispensable pour choisir le bon moteur pneumatique, la première chose à prendre en compte est le type de travail qui va être demandé au moteur.

3. La vitesse souhaitée (V)

C’est la vitesse à laquelle on souhaite que le moteur tourne dans des conditions d’utilisation « normales », c’est à dire avec le couple nominal de l’application, la pression définie, sans contraintes particulières (blocage ou charge anormale appliquée au moteur).

Ces 3 caractéristiques vont déterminer la puissance requise pour l’application. Pour une pression donnée, la puissance est fonction du couple et de la vitesse par la relation suivante :

 

P = (C x V) / 9.55

Avec :

P =  Puissance (en Watt)  
C = Couple (en Newton.mètre)  
V = Vitesse (en tour / minute)  


 

Ainsi, dès lors que l’on connaît 2 de ces trois grandeurs (Puissance, Couple, Vitesse) on peut déterminer la troisième.
Une fois la gamme de puissance déterminée, on affinera le choix par rapport à d’autres critères liés à l’environnement ou les contraintes spécifique de fonctionnement.

Nouveau call-to-action 

 

spacer

Laissez un commentaire

Etudes de cas : 4 applications de moteurs pneumatiques

LIRE UNE ETUDE DE CAS

Abonnement au blog