Moteurs et solutions pneumatiques 

Choisir un sujet

Norme ATEX, quelles alternatives aux moteurs électriques ?

Bruno Martin
by Bruno Martin on 5 déc. 2017 16:04:05

Les dangers liés aux explosions en milieu industriel sont réels avec des effets pouvant s'avérer dévastateurs, tant sur le plan humain que matériel.

Pour prévenir ces risques, la priorité est d’empêcher la formation d’atmosphères explosives (ATEX) ou de prévenir les risques d’explosions causés par l’utilisation de moteurs électriques en agissant en amont, notamment au moment du choix des équipements et de la mise en place des procédés de production.

En milieu ATEX, quelles alternatives aux moteurs électriques ?

Les moteurs électriques et l'usage en industrie 

Un moteur électrique est un dispositif capable de transformer l'énergie électromagnétique en énergie mécanique. Les moteurs électriques sont disponibles dans une large variété de tailles, de puissance et de configurations pour des fonctions extrêmement variées. Ces moteurs, nombreux dans les industries et les installations tertiaires comptent cependant quelques inconvénients. Parmi les plus notables :

  • Les risques de surchauffe
  • Les risques d'étincelles
  • Les contraintes liées à leur utilisation dans des environnements particuliers (températures élevées, poussière, humidité, confinement, champs électromagnétiques…)
  • Leurs limites dans des applications requérant des cycles de démarrage fréquents ou encore des utilisations au calage
  • Le coût et la complexité des éléments de contrôle / commande et de protection
  • Les risques d’accidents du travail (incendie ou explosion dans des atmosphères ATEX mais également électrisation, voire électrocution)

ATEX en quelques mots

Une atmosphère explosive dite ATEX (ATmosphères Explosibles) est un mélange d'air (l'oxygène de l'air étant le comburant) et de substances inflammables, combustibles sous forme de vapeur, de gaz ou de poussières, susceptibles, après inflammation, de propager une combustion. Une ATEX peut exploser lorsqu'elle est en présence d'une source d'inflammation provoquée par une température excessivement élevée, des étincelles, et la présence de gaz divers (méthane, propane, éthylène, acétylène, hydrogène...) de vapeurs (sulfate de carbone, alcool éthylique, oxyde d'éthylène, acétone) ou de poussières (aluminium, amidon, céréales, charbon).

Qu'est ce qu'un moteur pneumatique ?
Comment est-il certifié ATEX ? Quels sont les avantages ?

Un moteur pneumatique ou à air comprimé est un moteur qui tire sa puissance mécanique de la détente d'un gaz, en général de l’air comprimé. Ce vecteur d'énergie est sûr, propre, fiable, facile à utiliser, à stocker et à transporter, et couramment utilisé dans le secteur industriel.


Depuis le 17 mai 2006, les matériels doivent impérativement répondre aux exigences de la directive 2006/42/CE relative à la conformité de l'installation d'un nouvel équipement dans un environnement industriel donné. La certification et le marquage ATEX garantit des risques inhérents à l'explosion dans ces environnements au même titre que tous les autres risques professionnels. 

Dans le cadre d'un environnement ATEX, il est conseillé de privilégier la technologie pneumatique

Les moteurs pneumatiques certifiés ATEX, alternatives au moteur électrique, sont particulièrement recommandés en environnement dangereux où des risques d'étincelles ou de températures élevées sont susceptibles d'enflammer des gaz explosifs, de la poussière ou des vapeurs. De part l'absence de toute partie électrique dans un moteur pneumatique, la probabilité d'une étincelle et d'une explosion en présence de gaz inflammable est nulle. En outre, lorsque le moteur tourne, l'air détendu refroidit le moteur pneumatique. Plus il tourne, plus il se refroidit. Il peut donc être utilisé dans des atmosphères à hautes températures.
L’utilisation de moteurs pneumatiques permet également de s’affranchir du réseau électrique lui-même dans la zone ATEX. Or le danger vient souvent du réseau lui-même. Les câbles d’alimentation peuvent être endommagés, arrachés ou simplement usés ; les nombreuses connections électriques sont autant de points faibles, et les appareils de contrôle/commande et de protection également. Un réseau d’air comprimé est simple et totalement inoffensif même en cas de détérioration d’une de ses composantes. 

Au global, mettre l’ensemble du système électrique en conformité avec la norme ATEX est considérablement plus complexe et coûteux que d’utiliser des moteurs pneumatiques.

Téléchargez nos études de cas

 

spacer

Nos derniers blogs :

Laissez un commentaire

Etudes de cas : 4 applications de moteurs pneumatiques

LIRE UNE ETUDE DE CAS

Abonnement au blog