Moteurs & solutions pneumatiques

Choisir un sujet

Bonnes pratiques pour l’entretien des moteurs pneumatiques

Pierre-Yves Cote
by Pierre-Yves Cote on 21 mars 2017 07:00:00

Quelles sont les bonnes pratiques pour l'entretien et la maintenance des moteurs pneumatiques ? 

Conseils pour un moteur pneumatique standard

  • Lubrifier son moteur pneumatique !

L'étape de maintenance la plus importante est de s'assurer que le moteur pneumatique est bien lubrifié, en utilisant des produits spécifiquement adaptés aux besoins des moteurs pneumatiques.

La lubrification dans l'air permet de protéger les palettes, tandis que la graisse à l'intérieur de la boîte de vitesses protège les engrenages. Vous devrez vérifier et éventuellement remplacer les palettes après environ 1 000 à 2 000 heures d'utilisation et ajouter de la graisse à la boîte de vitesses après environ 1 000 heures.

  • Vérifier le système de filtration 

Vérifiez régulièrement les filtres et remplacez-les si nécessaire. Il ne s’agit pas d’une dépense conséquente, il est donc toujours préférable de changer les filtres si besoin plutôt que de risquer des dommages à l'intérieur du moteur dû à des particules fines.

 

Conseils pour un moteur pneumatique sans lubrification

Pour les moteurs pneumatiques sans lubrification, un bon entretien se traduit par une surveillance régulière du système de filtration de l'air et par l'utilisation d'un air parfaitement sec. En l'absence d'huile à l'intérieur du moteur, les pièces métalliques doivent être maintenues au sec pour garantir un rendement élevé. La clé est de s'assurer en permanence qu’il n’y a que de l’air extrêmement sec qui pénètre dans le moteur.

Les palettes à l'intérieur des moteurs pneumatiques sans lubrification doivent être contrôlées après environ 80 heures d'utilisation.

 

L’entretien varie en fonction des conditions d’utilisation du moteur

L'entretien varie également en fonction de l'utilisation du moteur et, en particulier, de l'environnement dans lequel il est utilisé. L’utilisateur évaluera les meilleures procédures d'entretien selon les conditions d’utilisation du moteur :

  • Dans le cas d’une utilisation irrégulière d'un moteur pneumatique

Si le moteur pneumatique n'est utilisé que sporadiquement, il est conseillé de mettre en place un système assurant un fonctionnement régulier pendant au moins deux à trois minutes avec une lubrification maximale. Prenons l’exemple d’une voiture laissée inutilisée pendant des jours voir des semaines - il est peu probable qu’elle démarre du premier coup (ou deuxième, ou troisième) quand le propriétaire a finalement besoin de l'utiliser !

  • Dans des conditions humides ...

Si vous faites fonctionner des machines dans une zone tropicale où les niveaux d'humidité sont élevés, le moteur aura besoin d’une lubrification supplémentaire (surtout avant d’être stocké) afin d'éviter une possible corrosion à l'intérieur.

  • Dans des conditions de basse température

Lors de l'utilisation d'un moteur pneumatique à très basse température, et en s'assurant que l’huile de lubrification ne gèle pas, il faut veiller à ce que le froid supplémentaire généré par le moteur (du fait de la détente de l’air à l’intérieur) n’abaisse pas davantage la température extérieure provoquant alors condensation et même gel de l'humidité dans l'air, et ne bouche ainsi l'échappement.

  • Dans des conditions sous-marines

Lors de l'utilisation de moteurs pneumatiques en acier inoxydable sous l'eau il est important de vérifier régulièrement que le joint autour de l'échappement est totalement étanche. Même une très petite fuite d'eau à l'intérieur du moteur pourrait causer une baisse des performances !

manuel-maintenance-moteur-pneumatique

spacer

Nos derniers blogs :

Laissez un commentaire

Etudes de cas : 4 applications de moteurs pneumatiques

LIRE UNE ETUDE DE CAS

Abonnement au blog