Actionneurs Rotatifs Portables

Choisir un sujet

L’importance de la maintenance des bouches d’incendie aux USA

Bruno Martin
by Bruno Martin on 26 nov. 2018 11:37:36

pexels-photo-1025456

 

Les terribles incendies qui sévissent en Californie soulignent l’importance d’avoir un réseau de canalisation en bon état et des bornes à incendie opérationnelles afin d’éteindre le feu le plus rapidement possible et de limiter immédiatement son expansion.

Quand un feu se déclenche, il est primordial d’y répondre le plus rapidement possible, en protégeant les éventuelles victimes prises au piège, les habitations environnantes mais aussi les sapeurs pompiers eux-mêmes. Pour ces « soldats du feu » il est essentiel d’être organisés, efficaces et par conséquent d’avoir une bouche d’incendie opérationnelle à proximité.

Aujourd’hui les camions de pompiers sont équipés de réservoirs (entre 2 et 13 mille litres d’eau) mais sachant qu’un tuyau d’incendie peut fournir près de 1000L à la minute, la réserve s’épuise rapidement. C’est ce qui rend l’utilisation des bouches d’incendie indispensable car ce sont elles qui vont fournir la majeure partie de l’eau nécessaire à la maîtrise des plus grands incendies. La plupart des pays se sont dotés de réglementations et de procédures garantissant le maintien opérationnel des bouches à incendie. Aux Etats-Unis par exemple, American Flow Control recommande vivement de suivre les procédures de maintenance décrite dans le manuel AWWAM17 afin d’assurer une qualité parfaite. Ces procédures exigent entre autre une vérification semestrielle des poteaux d’incendie.

Comment assurer une maintenance efficace ?

Deux fois par an, il est obligatoire de vérifier le bon fonctionnement des vannes en suivant plusieurs étapes :

> Ouvrir complètement la vanne et faire couler l’eau quelques minutes pour son correct écoulement.

> Fermer puis ouvrir à plusieurs reprises la vanne afin de s’assurer que le volant n’accroche pas vérifier autour qu’il n’y ait pas de fuites.

> Graisser le filetage du capuchon de buse avec de la graisse de qualité alimentaire.

> Vérifier que lorsque l’on ferme la vanne, l’eau restant dans la bouche d’incendie se vide rapidement. Si cela met du temps, cela peut signifier que les orifices de vidanges de la bouche sont obstrués.

> Pour déboucher ces orifices de vidange, installer le bouchon de pompage et le serrer jusqu’à ce qu’il soit bien étanche puis ouvrir la bouche d’incendie de 2-3 tours pour que l’orifice de vidange soit en partie ouvert et que la pression de l’eau puisse dégager les encombrements accumulés dans la bouche. En cas d’échec il faudra nettoyer le mécanisme de vidange tout en ayant retiré préalablement la tige de commande.

> Si malgré toutes ses tentatives l’eau ne se vide pas correctement changer la zone de drainage entourant la base de la bouche d’incendie.

L’inspecteur après avoir opéré et effectué un contrôle visuel et manuel doit déterminer si aucune pièce ne doit être nettoyée, réparée ou changée.

 

Télécharger le catalogue des Actionneurs Rotatifs Portables

 

Quels sont les principaux problèmes pouvant gêner le fonctionnement d’une bouche d’incendie ?

Tous les problèmes mécaniques ou les débris dans une bouche d’incendie peuvent empêcher sa fermeture ou un drainage adéquat et donc endommager la vanne principale. Ces débris peuvent être de la saleté, du gravier, des feuilles ou d’autres corps étrangers.

En hiver, les bouches d’incendies rencontrent deux problèmes majeurs :

  • Le premier étant le froid. Même si les bouches d’incendies sont prévues pour résister aux températures extrêmes il faut s’assurer qu’elles fonctionnent parfaitement et que les canalisations soient en parfait état. C’est pour cela qu’une inspection est nécessaire en automne.
  • Le second étant la neige. En arrivant sur les lieux d’un incendie, il est primordial que les pompiers puissent localiser immédiatement une borne, sans cela ils perdent un temps critique pour lutter contre les flammes. Après chaque chute de neige il faut donc les dégager pour les rendre visibles.

 

Quel coût est associé à la maintenance périodique des bouches d'incendie ?

Tout le monde s’accorde à dire que la maintenance préventive et régulière des bornes d’incendie est critique et indispensable. Il n’en demeure pas moins que la mise en œuvre de cette maintenance et des vérifications indispensables constituent souvent un véritable casse-tête pour les services concernés. Cela prend du temps et nécessite de mobiliser des moyens humains importants, et en conséquences des coûts significatifs. De plus, il s’agit d’une activité répétitive et rébarbative dont le résultat ne peut être évalué immédiatement. Il y a donc un risque que ces opérations ne soient pas effectuées correctement.

Lorsqu’elles sont réalisées avec rigueur, ces opérations posent un problème de santé pour les opérateurs qui vont passer beaucoup de temps à faire des gestes répétitifs d’ouverture et fermeture de vannes, avec un risque significatif de maladies professionnelles

 

 

Nouveau call-to-action

spacer

Nos derniers blogs :

Laissez un commentaire

Tout savoir sur nos actionneurs portables grâce à notre catalogue

CATALOGUE DES ACTIONNEURS PORTABLES

Abonnement au blog