Moteurs & solutions pneumatiques

Choisir un sujet

Choisir son moteur pneumatique en trois étapes - Etape 1 Déterminer l'environnement d’utilisation du moteur

Marie-Charlotte Messier
by Marie-Charlotte Messier on 19 mars 2019 10:46:13

Il est facile de se perdre dans l’océan des moteurs, mais si déjà vous songez à l’utilisation d’un moteur pneumatique, vous êtes sur la bonne voie ! La prochaine étape ? Déterminer quel moteur pneumatique correspond à votre besoin. Pour cela, suivez ce processus simple en trois étapes cruciales pour choisir votre futur moteur 

Les  moteurs pneumatiques sont souvent utilisés dans des applications spécifiques. Il va donc de soit que la première question à se poser pour choisir un moteur pneumatique est : Dans quel environnement va-t-il fonctionner ? Pour vous aider, voici sept applications typiques.

-> ALLER A L'ETAPE 2: Déterminer le couple de son moteur pneumatique

-> ALLER A L'ETAPE 3: Déterminer la puissance nécessaire du moteur pneumatique

1. Un moteur résistant à un environnement humide

Les moteurs pneumatiques sont par définition plus résistant à l’humidité et plus robustes que les moteurs électriques.

La corrosion est l’ennemi numéro un des industries du bord de mer, des zones portuaires, ou même des bateaux. Afin de garder les vannes, treuils et autres machines utilisés dans de bonnes conditions, il est nécessaire de tout protéger.

À la différence du moteur électrique qui nécessite une protection de tout son réseau électrique ainsi que de lui-même, le moteur pneumatique n’as besoin que d’un système de filtration et de lubrification de l’air afin que l’air injecté soit propre et sec.

2. Un moteur résistant à  l’eau

Comme pour l’utilisation d’un moteur en zone humide, l’utilisation d’un moteur dans l’eau peut corroder, mais surtout causer de gros risques de courts-circuits.

Les moteurs électriques dans le milieu de l’eau sont soumis à des normes IP strictes qui visent à réguler le niveau d’étanchéité au liquide. De plus, en fonction de l’utilisation et la profondeur souhaitée, le moteur ainsi que tout son réseau électrique devra être protégé.

Pour ce qui est des moteurs pneumatiques, ils contiennent toujours six bar de pression d’air, ce qui empêche toute eau de rentrer dans le moteur ! La simple utilisation d’acier inoxydable pour les parties du moteur en contact avec l’eau et l’installation de joints résistants à l’eau suffiront à éviter les risques de corrosion.

Tous les risques sont évités : plus de corrosion à l’intérieur ou à l’extérieur du moteur et surtout plus de court-circuit car aucune source d'électricité !

3. Un moteur résistant à la poussière

La poussière est un risque présent dans de nombreux domaines et sa conséquence directe est la surchauffe du moteur.

En effet, la poussière risque de boucher les filtres et les aérations de refroidissement du moteur électrique menant à une surchauffe; ou bien; la poussière peut entrer dans le moteur et endommager ses composants internes.

Voilà pourquoi nos clients utilisent un moteur pneumatique dans ces cas-là : l’air qui arrive dans le moteur n’est pas l’air ambiant, c’est un air sec, lubrifié et propre. Quoi qu’il en soit, un moteur pneumatique ne chauffe pas, car plus il tourne, plus il refroidit.

4. Un moteur résistant aux températures très élevées

Afin d’éviter une surchauffe du moteur électrique en cas de températures élevées, ces derniers sont surdimensionnés. La plupart du temps, les utilisateurs se rendent compte que même cette technique n’est pas suffisante alors qu’elle entraîne une augmentation considérable des coûts.

Voilà pourquoi le moteur pneumatique est votre meilleure alternative, son moteur se refroidissant à l’utilisation, il suffira d’être vigilant aux composants utilisés. Des joints et de l’huile adaptés pour les hautes températures et le tour est joué ! Une utilisation possible jusqu’à 130 degrés sans surdimensionnement !

5. Un moteur adapté au secteur nucléaire

Qui dit nucléaire dit radiations. Et c’est là le principal risque qu'encourent les éléments des moteurs électriques. Ces derniers peuvent être sévèrement affectés à cause de problèmes liés à la comptabilité électromagnétique (CEM).

Le risque d’interférence avec les radiations est nul avec les moteurs pneumatiques du fait de l’absence d'électricité. Par exemple, dans l’industrie du nucléaire, il est recommandé d’utiliser les moteurs pneumatiques car l’air utilisé peut être prélevé et expulsé dans une zone non-contaminée afin de limiter toute contagion des lieux.

6. Environnements particulièrement propres

Pour nos clients ayant besoin de moteurs opérationnels en “salle blanche” nous avons pensé à des moteurs en acier inoxydable, sans lubrification, résistant aux températures de stérilisation hautes et aux produits de nettoyages ardents. Il sera parfaitement propre lors de  l’utilisation.

7. Environnements explosifs et inflammables

Les moteurs pneumatiques ne chauffent pas, n’engendrent pas d’étincelles, et ne nécessitent pas d’installation d’un réseau électrique protégé. C’est pourquoi ils représentent la meilleure alternative aux moteurs électriques dans les situations ATEX. En effet, il n’aura besoin que d’air filtré, propre, sec et lubrifié pour fonctionner.

-> ALLER A L'ETAPE 2: Déterminer le couple de son moteur pneumatique

-> ALLER A L'ETAPE 3: Déterminer la puissance nécessaire du moteur pneumatique

télé

spacer

Nos derniers blogs :

Laissez un commentaire

Etudes de cas : 4 applications de moteurs pneumatiques

LIRE UNE ETUDE DE CAS

Abonnement au blog